Commune de Roeser

Accueil > La commune > Alliances > Partenariat avec la communauté Kolla (Argentine)

Partenariat avec la communauté Kolla (Argentine)


Lancement du partenariat
Décision de principe du 2 avril 1992
  1. Par décision de principe du 2 avril 1992 le conseil communal décidait de commémorer la découverte des Amériques en date du 10 octobre 1992 :
    • par une déclaration de solidarité et de partenariat contenant :
    • une référence aux droits de l'homme et aux droits des peuples,
    • une référence à un idéal de partage des cultures dans le respect des différences, des coutumes, des religions, des artisanats et autres expressions,
    • une référence à l'histoire et un engagement de respect et d'entraide mutuelle pour l'avenir,
    • une référence aux exigences d'une écologie planétaire,
    • une référence à la situation particulière de cette communauté
  2. par un acte de reconnaissance de la communauté Kolla des villages de Los Naranjos, Rio Blanquito et Angosto del Parani de la province de Salta en Argentine en tant que commune partenaire, confrontée à une injustice et à une situation insupportable.


Déclarations et résolutions signées par les partenaires
Déclaration du 10 octobre 1992

Le 10 octobre 1992 fut signée la déclaration de partenariat suivante :

Nous, le conseil communal, représentant de la population de la commune de Roeser du Grand-Duché de Luxembourg,

Nous, représentants des trois communautés Kolla des villages de Rio Blanquito de Santa Cruz, Los Naranjos de San Andrés, Angosto del Paraní, de la province de Salta en Argentine

déclarons
  • nous reconnaître mutuellement égaux et libres selon les termes de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme ;
  • affirmer notre droit à l'autodétermination de nos communautés dans le respect de nos traditions et cultures ;
  • nous promettre une entraide solidaire et réciproque afin de garantir nos droits susmentionnés et préserver notre environnement naturel constituant le fondement de notre existence.


Résolution du 10 octobre 1994

La résolution du 10 octobre 1994 confirmait et précisait les objectifs du partenariat en retenant de :
  1. défendre les droits de la Communauté par des actions juridiques au niveau de toutes les instances possibles, actions soutenues par des pressions politiques solidaires, en particulier pour la récupération du territoire ancestral, la cessation de la déforestation et la réclamation d’indemnisations pour les dévastations illicites subies;
  2. promouvoir des projets proposés par les représentants de la Communauté et cofinancés avec le concours de la Commune de Roeser, des ONG Action Solidarité Tiers Monde (ASTM) et Solidaresch Hëllef Réiserbann (SHR), et des institutions luxembourgeoises dans les directions suivantes :
    • Renforcement de l’organisation communautaire, en vue d’une forme d’auto-administration progressive. Un premier pas consiste dans l’identification des secteurs de population auxquels doivent s’adresser des actions prioritaires.
    • Sauvegarde de la culture Kolla, en particulier en gagnant un espace culturel dans les écoles, grâce à la réalisation de matériel scolaire adapté, avec le concours des écoles de Roeser, associées à ce projet avec leurs propres objectifs pédagogiques.
    • Réalisation d’actions à caractère économique pour promouvoir la production et la commercialisation intra-communautaire, en démarrant sans délai la mise en valeur des terres sur les terrains attribués par la loi d’expropriation, au moins de manière symbolique, en attendant l’application effective de la loi.
    • Réalisations de premières infrastructures sanitaires (adduction de l’eau potable) et de campagnes de santé et de prévention au bénéfice de la population.
  3. sensibiliser la population luxembourgeoise en s’appuyant sur ce partenariat pour organiser des manifestations d’échange culturel et d’information qui traitent les réalités du sous-développement non comme des catastrophes inéluctables mais à travers l’établissement de liens directs entre les personnes, pour de nouvelles formes de coopération.


Déclaration du 12 octobre 2002

Par cette résolution, prise à l’occasion du 10e anniversaire, le conseil communal de la Commune de Roeser :
  1. Réitère
    • à la Communauté Kolla Tinkunaku composée des villages de Los Naranjos, Rio Blanquito, Angosto de Parani et San Andres sa solidarité et son soutien moral ;
    • sa volonté de poursuivre les démarches politiques en matière de la coopération avec la communauté Kolla ;
    • son souhait de poursuivre la collaboration avec Solidarësch Hëllef Réiserbann (SHR) et Action Solidarité Tiers Monde (ASTM).
  2. Invite
    • le collège des bourgmestre et échevins à continuer de sensibiliser la population locale et nationale, ainsi que la communauté scolaire au sujet des problèmes subsistants en Argentine et spécialement chez nos frères de la Communauté Kolla ;
    • le collège des bourgmestre et échevins de continuer sa coopération et le dialogue avec les autorités nationales et européennes ;
    • les responsables de la Communauté Tinkunaku et les représentants des villages de Los Naranjos, Rio Blanquito, Angosto de Parani et San Andres de s’investir dans leur union solidaire afin de pouvoir défendre leurs intérêts avec force ;
    • les dirigeants de la Communauté de poursuivre leurs efforts en matière d’organisation, d’éducation scolaire, d’infrastructures et de récupération de leur terre ancestrale ;
    • la Chambre des Députés et le Gouvernement Luxembourgeois d’intervenir auprès des autorités argentines afin que les droits des populations indigènes et particulièrement de nos partenaires Kollas soient respectés et appliqués ;
    • les autorités nationales et européennes de s’associer à l’engagement de la Commune de Roeser, des ONG’s associées et de la Communauté Kolla concernant la revendication de la récupération des terres ancestrales.
  3. Fait appel
    • au Gouverneur de la Province Salta pour intervenir dans l’intérêt des communautés Kollas afin que leurs terres leur soient restituées ;
    • au Fiscal d’Estado (Procureur Général) pour que les procès actuellement en cours soient plaidés et finalisés dans des délais proches et dans le respect des droits des populations indigènes formulés dans la Constitution de la République d’Argentine, malgré la situation économique et politique difficile actuellement en Argentine ;
    • à l’ENARGAS (Administration Publique Argentine de la Distribution de Gaz) de faire déplacer le gazoduc sur un trajet ayant moins de conséquences néfastes pour l’environnement naturel et présentant moins de danger pour la vie des habitants de la région et permettant d’éviter à l’avenir les effets de l’érosion ;
    • à la société américaine "Seaboard Corporation" pour arrêter avec effet immédiat toutes mesures de déboisement et pour restituer volontairement leurs terres ancestrales aux Kollas de la Finca San Andres.
A l’occasion de la visite d’une délégation de la communauté des Kollas dans la commune de Roeser à l’automne 2019 pour commémorer le 25e anniversaire du partenariat et pour relancer ce partenariat unique entre nos peuples, le conseil communal:

Résolution du 30 septembre 2020
  1. Réitère
  • à la Communauté Kolla Tinkunaku intégrant les villages de Los Naranjos, Rio Blanquito, Angosto de Parani et San Andres, sa solidarité et son soutien moral ;
  • sa volonté de poursuivre les démarches politiques en matière de coopération avec la communauté Kolla, notamment dans les domaines des droits des peuples indigènes. Droits qui concernent leur territoire ancestral, leur culture et leur histoire, mais aussi la protection de la nature, de l’environnement et de la biodiversité, ainsi que leur développement en matière économique et sociale ;
  • son souhait de poursuivre la collaboration avec Solidarësch Hëllef Réiserbann (SHR), Action Solidarité Tiers Monde (ASTM) et tout autre organisme et association désirant se rallier à notre cause commune ;

 

  1. Affirme
  • sa volonté d’œuvrer pour un monde plus juste et plus équitable en continuant ses efforts et ses engagements pris dans le domaine de la coopération nord-sud et pour l’aide au développement (Klimabündnis, Fairtrade,…) ;
  • sa volonté d’œuvrer pour la paix dans le monde et de s’engager contre les armes nucléaires et contre une nouvelle politique de réarmement ;
  • sa volonté d’œuvrer pour un mode de vie durable en continuant ses efforts et ses engagements pris dans les domaines du pacte climat ;

 

  1. Invite
  • le collège des bourgmestre et échevins à continuer de sensibiliser la population locale et nationale, ainsi que la communauté scolaire aux problèmes des populations indigènes en Amérique du Sud, en Argentine et particulièrement chez nos frères et soeurs de la Communauté Tinkunaku de la Finca San Andrés ;
  • le collège des bourgmestre et échevins à continuer sa coopération et le dialogue avec les autorités nationales et européennes ;
  • les responsables de la Communauté Tinkunaku et les représentants des villages de Los Naranjos, Rio Blanquito, Angosto de Parani et San Andres de s’investir dans une véritable union solidaire afin de pouvoir défendre leurs intérêts avec force ;
  • les dirigeants de la Communauté et des différents ayllus qui la composent, de poursuivre leurs efforts en matière d’organisation, d’éducation scolaire, d’infrastructures, mais également de la protection de la nature, de maintien de la biodiversité et de lutte contre la déforestation de la forêt ancestrale des yungas ;
  • la Chambre des Députés et le Gouvernement Luxembourgeois de s’investir pour les droits des peuples indigènes et plus particulièrement en Amérique du Sud où des responsables politiques récemment élus, semblent vouloir remonter le temps et le cours de l’histoire en mettant à nouveau en cause les droits des populations indigènes ;
  • les autorités nationales et européennes de s’associer à l’engagement de la Commune de Roeser, des ONG’s associées et de la Communauté Kolla de la Finca San Andrés concernant leurs droits et revendications.

 

  1. fait appel
  • au Gouvernement de la République d’Argentine pour qu’il intervienne dans l’intérêt de la communauté indigène du peuple Kolla Tinkunaku de l’ex Finca San Andrés y Santa Cruz, au sujet des terres restées propriété de la société « Seaboard
  • Corporation », afin que le mandat de la loi 26160 de Relevé Territorial soit respecté et que le reste de son territoire ancestral, soit restitué à la communauté et intégré aux parties déjà récupérées. (Les terres figurant sur le relevé officiel d’une communauté ne pourront plus donner lieu à une expulsion). Il s’agit en particulier des zones boisées situées entre la partie « expropriée » et la partie « donnée », déjà matérialisées par les titres de propriété qui ont été remis à la communauté Tinkunaku. Ces bois font du reste partie d’une réserve de biodiversité reconnue par l’Unesco en 2002 ;
  • à l’ENARGAS (Administration Publique Argentine de la Distribution de Gaz) et par son intermédiaire aux entreprises qui opèrent dans le territoire de la communauté Tinkunaku, pour que soit évalué l’impact environnemental, social et culturel intervenu malheureusement à partir de l’année 1998, en conséquence de l’installation du gazoduc Norandino. Ceci pour que des mesures de mitigation de ces impacts soient adoptées par les institutions correspondantes à la vie communautaire, et que en particulier, puissent être contenus dans le futur les effets de l’érosion sur les terres agricoles et boisées ;
  • à la société multinationale "Seaboard Corporation" pour qu’elle renonce définitivement à toute activité économique qui implique un impact sur l’environnement naturel et sur le contexte social et culturel de la communauté; pour qu’elle ne fasse pas obstacle à la libre occupation et à l’usage ancestral du territoire de la communauté TINKUNAKU qui est en voie de régularisation territoriale; en particulier pour qu’elle restitue volontairement à ses habitants originels, les terres boisées situées entre la partie expropriée et la partie donnée ;
     5. Charge le collège des bourgmestre et échevins de transmettre la présente résolution à toutes les parties concernées.


Vous trouverez ci-dessous, quatre brochures d'information concernant le partenariat.

Tinkunaku_No_1.pdf

Tinkunaku_No_2.pdf

Tinkunaku_No_3.pdf

Tinkunaku_No_4.pdf

Photos


Kolla_1992_01.jpg

Kolla_1992_02.jpg

Kolla_1992_03.jpg

Kolla_121002_01.jpg

Kolla_121002_02.jpg

Kolla_121002_03.jpg

Kolla_121002_04.jpg